Monnaies et mesures en usage dans le pays de Bannalec avant la Révolution

Les unités monétaires Les pièces Mesures de capacité (grains) Mesures de surface Mesures de longueurs Mesures de poids Mesures de contenance (liquides) Relevés de prix


Avant la Révolution, les mesures et monnaies différaient radicalement de ce qui est utilisé aujourd'hui.
De plus les mesures de capacité, de surface, etc... étaient très différentes dans chaque région, parfois même d'une paroisse à l'autre.

   Les monnaies


Les unités monétaires en vigueur jusqu'à la Révolution

Livre C'est l'unité monétaire qui figure le plus fréquemment dans les actes notariés avec le sol. La livre sera remplacée à la révolution par le franc
La livre abrégée dans les documents apparait comme un # :
extrait d'inventaire : 6 livres

Sol (ou sou) 20 sols font 1 livre.
Le sol est abrégé sous forme d'un "S" plus ou moins allongé.
extrait d'inventaire : 10 sols
Denier 12 deniers font 1 sol.
Le denier sert aussi à exprimer le taux d'interêt : le "denier vingt" correspond à 5% d'interêt (1 denier d'intéret annuel pour 20 deniers de capital emprunté).
Le denier est abrégé sous forme d'un petit "d".
extrait d'inventaire : 6 deniers



Les pièces en circulation à compter de 1640

Les pièces en circulation en 1640 sont en or, en argent ou en cuivre.

La valeur des pièces en or et argent dépend du cours de ces métaux. Ce cours est fixé en unités de compte par les autorités monétaires. La valeur des pièces en cuivre est fixée de manière complètement arbitraire (cours forcé).

En 1640/1641 (fin du règne de Louis XIII), pour mettre fin à des désordres monétaires (variations du cours argent/or et inflation du volume de monnaies en cuivre émises durant la guerre de 30 ans), de nouvelles monnaies sont émises : le Louis d'or (1640), L'Ecu d'argent (1641) et leurs subdivisions.

Ces pièces ainsi que le liard seront utilisées par nos ancêtres jusqu'à la Révolution :

Liard

Ecu Louis
Pièce de monnaie valant 3 deniers soit 1 quart de sol. Le liard était la principale pièce monnaie utilisée dans les campagnes même pour des montants relativement importants.
Il existait également une pièce de double liard (1/2 sol).
La pièce d'un écu vaut de 3 à 6 Livres selon les époques. Il y avait également le demi écu (30 sols), le cinquième d'écu, le dixième d'écu, le vingtième d'écu (3 sols), etc.. Le Louis est une monnaie d'or qui vaut de 10 à 24 livres selon les époques . Créée par Louis XIII en 1640, d'un poids double de celui de l'écu de Louis IX (voir infra). Il existe également le demi louis, le double louis (48 livres),....
liard en cuivre de 1657 3,42 gr 22 mm Ecu à la vieille tete 
		en argent de 42 mm 1771 Louis d'or aux 2L 1721 25 mm
Liard en cuivre de 1657 3,42 gr (22 mm de diamètre) Ecu à la vieille tête en argent (42 mm de diamètre) 1771 Louis aux 2L 1721 en or (25 mm de diamètre) d'une valeur de 54 £


Les pièces en circulation avant 1640 :
  • L'Ecu d'or qui existe depuis Louis XI (vers 1270) et dont la valeur était passé de 1 £ en 1337 à 3 £5 s en 1610.
  • Le quart d'Ecu d'argent et le 1/8 Ecu dont la valeur à sa création se déduisait directement de l'écu d'or
  • Le Franc d'argent créé par Henri III en 1575 et ses subdivisions le 1/2 franc et le 1/4 franc (Le premier Franc était en or et avait été frappé en 1360)
  • Une monnaie de billon (cuivre et argent), le douzain, valant 12 deniers soit 1 sol
  • Des monnaies de cuivre de 1 et 2 deniers.

La Pistole espagnole , monnaie universelle :

A l'époque de Louis XIII, la pistole espagnole, dont le cours est proche du Louis (ce n'est pas un hasard si le Louis a été créé avec cette parité), est la monnaie la plus répandue dans toute l'Europe . Elle est d'ailleurs acceptée en règlement dans toutes les transactions en France (Rappelez vous les Trois Mousquetaires récompensés par des sacs de pistoles, A Dumas s'était bien documenté ...). La monnaie d'argent espagnole associée est la Piastre.

L'utilisation du système monétaire pour (tenter) de résorber le déficit public

La manipulation monétaire a été utilisée par les gouvernements de l'époque pour tenter de combler un déficit public généré par une série pratiquement ininterrompue de conflits.

C'est ainsi que la valeur du Louis d'or fixée , à sa création en 1640, à 10 £, est portée à 20 £ en 1709 puis à 24 £ en 1724, valeur qu'il conservera jusqu'à la Révolution.
La valeur de l'écu d'argent suit la meme évolution : fixée à 3 £ en 1640, elle passe à 5 £ en 1709 puis 6 £ en 1729 jusqu'à la révolution La quantité de matière précieuse contenue dans les différentes versions de ces pièces ainsi que les titres est quasiment inchangée...

La composition de l'encaisse d'une fabrique en 1739

Les comptes de l'église paroissiale de Bannalec de 1739 (cote 17G3) fournissent un éclairage partiel (les revenus comportaient beaucoup de petites sommes) sur les pièces effectivement en circulation. L'encaisse de 766 £ à l'arreté des comptes était composé des pièces suivantes :
en argent ... neuf : 450 £ 6s
en sol marqué de 18 deniers : 31 £ 13s
1 pièce de 4£ 11S
1 pièce de 30s 4d
1 pièce de la marque de 20 s
1 pièce de 7 s 6d
en liards : 216 £ 2 s (17 288 pièces !)
en deniers : 55 £ (13 200 pièces!)
   Les unités de mesures

Quelques concepts

Mesure de Quimperlé, de Hennebont
Sous l'ancien régime, il n'existait pas d'étalon commun pour les mesures ni à l'échelle d'une province comme la Bretagne, ni à à celle d'une petite région comme la Cornouaille. Aussi les inventaires et aveux précisent généralement , particulièrement dans le cas des mesures de capacité, la référence utilisée : dans le pays de Bannalec la mesure de référence est généralement celle de Quimperlé, parfois celle de Hennebont (dans les aveux qui reprenaient des étalons plus anciens).
Exemple : 12 minots mesure de Quimperlé.

Mesure rase / comble / foulée
Les mesures rase, comble et foulée sont des variantes de l'unité de mesure de quantité de céréales. On distingue la mesure rase, la mesure comble et la mesure comble foulée qui représentent des quantités croissantes de céréales : Dans le cas de la mesure rase (utilisée par défaut et qualifiée simplement de "mesure"), le dessus de la mesure (récipient d'une capacité étalonnée par exemple mesure de Quimperlé) est arasé La mesure comble est remplie autant qu'elle peut en retenir , le dome de céréales excédentaire peut représenter une proportion importante supplémentaire de la mesure initiale. Le surplus dépend du diamètre de la mesure et de la nature de la matière mesurée. Pour la mesure comble foulée, les céréales sont compressées au cours de la mesure (utilisé surtout pour l'avoine).

L'évolution des unités de mesure, des étalons ... et des prix
Les aveux qui reproduisent des clauses fixées parfois des centaines d'années auparavant permettent de se rendre compte que les étalons utilisés ont changé au cours du 17 ème et 18 ème siècle (disparition de l'écuellée, minot de Quimperlé remplacant celui de Hennebont). L'inflation, bien que faible comparée à notre époque, a rendu symbolique, au fil des siècles, le montant des sommes des chefs rentes. Cette inflation va s'accélérer au 18 ème siècle en France sous l'effet de l'augmentation considérable de la population. Bien que la démographie bretonne soit restée stable à la meme époque, les inventaires font apparaitre une augmentation sensible des prix entre la période de 1670 et celle de 1772 (cf infra).

La correspondance entre les mesures anciennes et leur équivalent dans le système métrique est, en grande partie, tirée de l'ospucule du Dr A MAURICET "Des anciennes mesures de capacité et de superficie dans les départements du Morbihan, du Finistère et des Cotes du Nord" publié en 1893. Ces chiffres sont à exploiter avec une grande prudence car l'ouvrage ne m'a pas semblés toujours cohérent.
Cote AD Finistère Quimper : 4B2(6)


Mesures de capacité (grains)

Mesures de capacité utilisées pour les matières sèches (céréales,..)

Minot C'est la mesure systématiquement utilisée dans les inventaires et de nombreux aveux du 17 ème et 18 ème siècle dans le pays de Bannalec. Les écrits précisent fréquemment quel est l'étalon utilisé : dans le pays de Bannalec on utilise généralement la "mesure de Quimperlé",
par exemple "10 minots mesure de Quimperlé".
; dans des textes plus anciens (aveux) la mesure de Hennebont est souvent mentionnée, mais ces 2 mesures semblent équivalentes.
Dans la région de Faouet et Gourin le minot représente 120 kg (seigle), 150 kg (blé noir), 90 kg (avoine), 125 kg (froment)

Au Saint, on utilise une mesure de 20 % plus petite

A Guiscriff et Lanvénégen, une autre mesure est utilisée.
1 minot de Quimperlé = 0,507 hectolitres
Boisseau Comme dans le cas du minot, la contenance du boisseau varie beaucoup suivant les localités . Par exemple le boisseau ras contient 11,2 litres à Morlaix (boisseau pour le froment) et 107,1 litres à Landevennec.
1 minot = 2 boisseaux
Ecuellée Unité de mesure désuette dès le 18 ème siècle que l'on rencontre parfois dans les aveux
"...Une chef rente est versée ..... se montant à 20 sols , une écuellée et demi de froment, 1 écuellée et demi d'avoine" (Extrait aveu René de Kerguern au Roi, Bannalec, 1731).
sans doute une fraction de boisseau
Pochée Trouvé dans des actes par exemple "...elle lui porta... un quart de minot sur environ 12 pochées, faisant autant de minots.." (procès de la dime de blé noir Bannalec 1783) équivalent à 1 minot ?
Mine Unité de mesure ancienne (au 18 ème siècle) que l'on rencontre parfois dans les aveux :
"Rente foncière et convenancière à ladite dame de 4 £ 5 sols. au titre de chef rente est du 9 deniers, une mine de froment, une demi mine d'avoine, 1 tiers de géline solidairement avec l'abbé de St Croix de Quimperlé"
source : aveu au roi de 1759 pour une tenue à Bannalec de la dame Dame Marie Josephe Boutouillic veuve de Grégoire René de Kerguern
 
Perrée   1 perrée = 4 minots


Mesures de surface

Rappel 1 hectare = 10 000 m² = 100 ares
Journal Principale mesure de superficie utilisée dans le pays de Bannalec en association avec la corde 80 cordes 0,48624 hectares
Corde Principale mesure de superficie utilisée dans le pays de Bannalec en association avec le journal. Carré de 24 pieds de côté 0,608 ares
Arpent Mesure de superficie utilisée pour la surface des bois en association avec la perche 100 perches 0,5107 hectares
Perche Mesure de superficie utilisée pour la surface des bois en association avec l'arpent Carré de 12 pieds de côté 0,5107 ares
Sillon Ancienne mesure de superficie, subdivision du journal, qui ne semble pas utilisé dans le pays de Bannalec    
Hommée Ce qu'un homme pouvait faucher en une journée   1/2 journal


Mesures de longueur

Ligne   environ 2 mm
Pouce Utilisée, entre autre, dans les rapports de chirurgiens pour indiquer le positionnement et la taille des blessures. environ 3 cm
Doigt Equivalent du pouce; sans doute une unité de mesure plus approximative; utilisée dans les rapports de chirurgien. environ 3 cm
Empan longueur comprise entre bout du pouce et bout de l'auriculaire dans une main en position doigts écartés .Utilisée, entre autre, dans les rapports de chirurgiens pour indiquer le positionnement et la taille des blessures.
"....De plus j’ai trouvé une grande contusion située sur .... fait de plusieurs coups en croisades les uns sur les autres ayant de longueur environ une empan.."
Visite médicale procès Le Beux Scaer 1737
entre 10 et 20 cm ?
Pied Fréquemment utilisé pour indiquer les dimensions d'une maison dans les aveux :
"... une maison de 2 longères de 48 pieds x 12 pieds x 16 pieds à 3 pignons ..."
(Aveu au roi René Bourigan 1678 cote A150)
environ 33 cm
Aune Utilisé pour fournir des longueurs de drap/tissu
"...un drap contenant deux aulnes estimé 2 livres 10 sols..."
(Inventaire Lourgouilloux Scaer 1760)
Aune de Quimperlé ou de Bretagne = 1,333 m (mais l'aune de Landerneau vaut 1,181 m)
Toise ... moins de 2 m.
Lieue Plusieurs types de lieues sont usitées : lieue de 2000 toises, lieue commune de 25 au degré (25 lieues par degré de lattitude soit 1,867 x 60 / 25 km, je vous laisse faire le calcul), lieue commune de Bretagne de 2400 toises (moins de 4,8 km)
"...ces deux derniers demeurant séparément en la ville et paroisse du Faouët distante de ce bourg (Scaer) de trois Lieues..."
(Enquête sur le décès de Jacques SAMSON Scaer 1787).
Cet exemple nous donne une lieue de ... 6 km (Il y a 18 km entre ces 2 localités)
entre 3,4 et 4,67 km


Mesures de contenance (liquide)

Pinte   9 litres 31
Tiercon de Bordeaux 160 pintes 1,490 hectolitres
Barrique de Bordeaux 240 pintes. 2,235 hectolotres
Tonneau 4 barriques de Bordeaux 8,940 hectolitres

Mesures de poids

Grain   0,053 grammes
Gros 72 grains 3,824 grammes
Once 8 gros 30,59 grammes
Livre 16 onces 490 grammes
   Quelques exemples de prix de biens courants
J'ai repris ci dessous les prix de biens courants relevés dans plusieurs inventaires du pays de Bannalec, s'échelonnant sur un siècle de 1673 à 1772.

En parcourant ces inventaires, on peut constater que les prix varient parfois fortement.
Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de ces variations :
  • la période de l'année (pour le grain) : juste avant la première récolte (soudure vers mai), les prix ont tendance à grimper car les greniers sont vides
  • les aléas climatiques (pour le grain et le bétail) : certaines années les récoltes sont victimes des phénomènes climatiques locaux ou nationaux entrainant immédiatement une flambée des prix (ici 1710, 1760, 1772)
  • l'inflation : sur la période considérée la population de la Bretagne stagne, mais le reste de la France connait une forte croissance qui a du jouer indirectement. L'élévation de la pression fiscale a pu également avoir une influence sur les prix.
  • la distance par rapport aux axes de communication(pour le grain) : la proximité de voies de communication peut limiter les hausses de prix en cas de pénurie grace à la circulation entre régions excédentaires et déficitaires. ( facteur favorisant la paroisse de Baye proche du port de Quimperlé par rapport à Scaer plus enclavée)
  • la proximité d'un centre urbain(pour le grain) : en cas de pénurie, les centres urbains contribuent à l'envolée des prix. Dans la région, les villes de Quimperlé, Faouet, Rosporden, sont sans doute de trop petite taille pour influencer les prix.
  • la banalisation de nouveaux types de bien : un bien relativement peu répandu au 17 ème siècle comme l'armoire a du voir son prix baisser au fur et à mesure de sa généralisation (... mais ce n'est pas ce qui est constaté dans les prix relevés)

Remarque : les prix indiqués sont ceux estimés au moment de l'inventaire et non ceux de la vente; il peut donc y avoir un écart important entre le prix indiqué et la valeur réelle.

Bien Prix Date estimation Source (inventaire)
Minot de seigle 12 £ (vendu en fevrier 7£ 2 s 6 d ) 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  8£5s 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
  4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
  9 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  3 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
  4 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
  2 £ 2 s 6 d 2/1684 Inventaire Meurlet/Toupin Bannalec
  2 £ 5 s 1/1679 Inventaire Rouaut Baye
  2 £ 10 s 4/1677 Inventaire Deredel Baye
  1£15s 1/1673 Inventaire Deredel Baye

     
Minot de blé noir 9 £ (vendu en fevrier 10 £) 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
3 £ 5s 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
  2£5s 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
  3£10s 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
  2£5s 4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  4 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  2 £ 10 sols 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
  1 £ 10 s 2/1684 Inventaire Meurlet/Toupin Bannalec
  2 £ 10s 4/1677 Inventaire Deredel Baye

     
Minot d'avoine 6 £ (vendu en fevrier 6 £ 1 s) 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
  1£ 5s 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
  1£10s 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
  3 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  1 £ 4s 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
  2 £ 5 sols 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
  18 s 2/1684 Inventaire Meurlet/Toupin Bannalec
  1 £ 1/1679 Inventaire Rouaut Baye
  1 £ 5 s 4/1677 Inventaire Deredel Baye
  15s 1/1673 Inventaire Deredel Baye

     
Minot de froment 9 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  5 £ 1/1679 Inventaire Rouaut Baye
  3£5s 1/1673 Inventaire Deredel Baye

     
Minot de mil 7 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  3 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
  1£15s 1/1673 Inventaire Deredel Baye

     
Boeuf 64 £ 10 s (vendu en fevrier 63 £) 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  82 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  45 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
  27£ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
  de 30 à 75£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Boeuf de 4 ans 60 £ 4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  37£10 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  19 £ 10 sols 7/1685 Inventaire Fiche Scaer

     
Une jument de 4 ans 54 £ 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  entre 7£10 et 21 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
Un cheval et 2 poulains 72£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Jument de 6 ans 42£ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Une vieille jument 22£ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
Une jument 18 £ 4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  15 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  24 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
  24 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
  30 £ 4/1677 Inventaire Deredel Baye

     
Une vache entre 24 et 30 £ 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  15 £ 9/1762 Inventaire Beux/Derien Baye
  entre 10 £ et 28 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
  18 à 21 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  12 £ (elle sera vendue 15 à 18£) 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
  18£ 4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  13£ (extrapolé) 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
  10 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
  entre 6 et 12 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac

     
Une truie entre 7 £ 10 s et 10 £ 10 s 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
Un cochon 20 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  15£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
  24 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac

     
Un essaim d'abeilles 3 £10s 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Une ruche d'abeille 3 £ 9/1762 Inventaire Beux/Derien Baye
  2 £ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
  4/5/1735 Inventaire Morvezen Scaer
  3 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
1 ruche d'anettes 5 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac

     
Une charette ferrée 36 £ 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
  36 à 48 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Une charette ferrée 30 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
Une charrette non ferrée 15 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
La meilleure charrette avec son grand chartel 21 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Une charette ferrée avec grandes et petites attelles 36£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Une charette (non ferrée) avec leurs attelles 10£5s 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Une charette ferrée 36 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
1 charrette ferrée équipée 15 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
1 vieille charette ferrée 18 £ 4/1677 Inventaire Deredel Baye
1 charette de bois 11 £ 4/1677 Inventaire Deredel Baye

     
une armoire 21 £ 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
Une armoire à 2 battants 35 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Une armoire à 4 battants 18 à 24£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Une armoire avec sa clé 12 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Une armoire à 5 services? 9 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye

     
un lit clos auprès du feu avec ses accoutrements composés de deux couettes, deux draps avec deux linceuls 15 £ 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
Une lit avec ses accoutrements 15 £ 9/1762 Inventaire Beux/Derien Baye
Une équerre de lit garnie d’une couette (et) traversin de balle deux linceuls et une couette vide pour couverture estimées ensembles 12 £ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
Un lit avec draps et traversin 5 à 15 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Un lit avec une couette de balle et 3 linceuls 5£ à 15 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Un vieux bois de lit avec sa garniture 10£ à 18 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Un lit clos 30 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
Un lit clos garni d'une couette, traversin de balle et troussements 30£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
1 bois de lit clost avec couette, traversin, linceul et ballin 18 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
1 chalit clos bois de chêne avec une coette et traversin de balle, 2 linceuls de toile d’étoupe de chanvre et 1 linceul à venter les blés 15 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
Le bois d’une couchette avec une couette et un traversin de balles, deux linceuls de grosse toile et un ballin 8 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
1 chalit clos de bois de poirier avec couette, traversin, linceuls et ballin et 1 banc attaché 11 £ 5 s 2/1684 Inventaire Meurlet/Toupin

     
Une table coulante 7 £ 10 sols 2/1772 Inventaire Keryvoa/Herveet Scaer
Une table 9 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
Une table longue 12£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
une table coulante avec des vieux escabeaux 6 £ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
Une table coulante 13 £ 5/2/1760 Inventaire Lourgouilloux Scaer
  3 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Une table à 4 services? 9 £ 2/1710 Inventaire Beux/Ollivier Baye
1 table coulante avec 1 escabeau long 5 £ 9/1685 Inventaire Gerval/Gouallec Mellac
Une table coulante bois de chene et de fouteau 3 £ 10 s 7/1685 Inventaire Fiche Scaer

     
Un coffre avec clé 12 £ 5/1754 Inventaire Ollivier/Calvé Baye
un coffre façonné estimé 12 à 18 £ 4/3/1732 Inventaire Kermasson Scaer
Un grand coffre avec sa clé 21£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
Un grand coffre servant de grenier 15 £ 21/11/1721 Inventaire Le Henaff Scaer
Un grand grenier à blé (coffre) d'environ 30 minots (contenance) 30£ 7/1727 Inventaire Pencoat Scaer
1 grand coffre en bois de chêne à l’antique 6 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer
Un grenier à bled en bois de chêne 18 £ 7/1685 Inventaire Fiche Scaer