SCELLE, INVENTAIRE Et VENTE après le déces de Marie MASSé veuve Jean KERMASSON

Présentation Terminologie Série B Brest Actes notariés Capitation Recensement Aveux


Archive : Chronologie :
   Résumé
Marie MASSé veuve Jean KERMASSON décède à Restambern en Scaer. Elle laisse 3 enfants mineurs. Comme le veut la coutume des scellés sont apposés quelques jours apres le décès sur le(s) meuble contenant les biens les plus précieux par le huissier de la juridiction royale de Concarneau dont doit dépendre la tenue du couple décédé. Ubn inventaire rapide est effectué.

L'inventaire des biens meubles est effectué quelques jours plus tard toujours par un huissier de la juridiction royale de Concarneau. Les biens sont estimés à 491 £ ce qui classe le couple dans la classe des agriculteurs moyennement fortunés.

Une dizaine de jours plus tard, les biens meubles sont vendus. Le produit de la vente, plus important que l'estimation (plus de 600 £) est confié à Joseph KERMASSON tuteur des mineurs.
   Personnes citées
Personnes citées
Sosa Nom Role Parenté / décédé Paroisse Lieu dit Remarque
858 KERMASSON jean Epoux décédé de Marie MASSé Scaër Restamban  
859 MASSé Marie défunte veuve de Jean KERMASSON tutrice de ses enfants      
1716-x KERMASSON Joseph demandeur frère de Jean KERMASSON tuteur institué de ses enfants Spezet Guanguen  
1718-x MASSé François   frère de Marie MASSE, domestique      
1717 LORGOL Apolline   Grand mère paternelle des enfants mineurs      
1716-x KERMASSON yves frère de Jean Leuhan Vens Neguen ?  
  YVES rené priseur   Scaër Guerroué ménager
  GUICHET Paul priseur   Scaër Les lamboun  
  DURANT (le) Jean crieur   Rosporden ville  
  KERMASSON Joseph   Enfant mineur de Jean KERMASSON et Marie MASSé      
  KERMASSON François   Enfant mineur de Jean KERMASSON et Marie MASSé      
  KERMASSON Anne(tte)   Enfant mineur de Jean KERMASSON et Marie MASSé      
  YVES René   Parrain de Joseph KERMASSON, héberge son filleul Scaër ? Kerniver ?  
  Seigneur et Dame de FARCY   Foncier pour la terre de Restamban cultivé par la défunte      
  GUICHET (le) Jan   Co- domainier ? pour 2 garennes près du bois des Trevallo      
Quelques définitions
Sosa Nom
Airain Bronze (alliage de cuivre et d'étain) : matériau le plus courant pour les marmites
Baillot à buée Baquet utilisé pour faire la lessive
Blé/Bled Désigne les céréales en général
Buie seau
Charnier Meuble dans lequel est rangé la viande salée (en pierre ou en bois)
Croc à fremboir Croc à fumier : le fremboy est le mélange obtenu par le piétinement de débris végétaux épandus dans la cour de la ferme avec la boue
Dévidoir forme à dévider : instrument servant à répartir en bobines les fils de lin selon leur degré de finesse
Garre Pelage bicolore dont blanc : garre noir = blanc et noir, garre rouge : blanc et rouge
Grenier coffre dans lequel on stocke des céréales
Journal mesure de surface; 3300 m2 ou 1/3 hectare ; corresponsait à la quantité de terre qu'un ouvrier agricole pouvaitt labourer en un jour avec une charrue
Linceul Drap
Livre Une livre = 20 sols / sous
Maie / Maye Sorte de coffre
Marre instrument agricole permettant d'écobuer le sol des terres en jachères c'est à dire de découper et de soulever la croute du sol
Minot Mesure de capacité dont la valeur est tres variable selon la région
Panier à écuelles avec les écuelles et cuillers de bois Utilisée pour consommer le plat principal du repas du paysan de l'époque : la bouillie d'avoine
Piguelle Instrument servant à défricher la terre
Quélorne Baquet servant à la cuisine (kelorn en breton) et à ranger les condiments, la farine, la pate à pain
Table coulante table servant également soit de coffre (garde-manger) ou de maie à päte (pétrin) Le dessus de la table coulisse pour permettre de travailler la pate dans le pétrin ou d'accéder à ce qui y était stocké
Tranche Instrument agricole destiner à défricher la terre : à pigueller, à guéret , à dessoucher et, à hivernage
   Scellé
La transcription de l’original a été effectuée sans correction

Soussigné faisant pour le greffe du siège royal de Conq sur l’avis donné à monsieur le procureur du roi du Siège du déces arrivé au village de Restamban en la paroisse de Scaër à Marie MASSé veuve communière de défunt Jean KERMASSON et tutrice instituée des mineurs de leur mariage

je m’y suis cy après transporté (vers) environ les 9 heures et demi du matin de ce jour vingt cinquième Février Mille sept cent trente deux pour, en conservation des droits et intérêts des susdits mineurs, à la requête de Monsieur Le procureur du Roy, y apposer les scellés dudit Siège et annoter les effets mobiliers des mêmes mineurs

ou étant rendus et parlant à Apolline LORGOL… mère du père des mineurs et à François MASSé se disant aussi frère de la mère des mêmes mineurs et institué l’un et l’autre …………………. Et fidèle rapport des meubles restés après le décès de Marie MASSé ils m’ont l’un et l’autre déclarés ne vouloir s’opposer au présent (acte) et au … m’ont fait entendre que la défunte tutrice n’avait aucune clé sur ses coffres depuis très longtemps mais cependant qu’ils … ont tous les meubles qui sont restés au décès de décès de la dite MASSé veuve et tutrice, aussi ….

Et en leur présence j’ai apposé deux bandes de papier l’une sur un grenier neuf joignant la porte du coté oriental de la maison …….., une autre bande sur un autre coffre façonné joignant le précédent au bout occidental les deux bandes scellée de chaque bout en cire ……

Apres quoi j’ai, à la relation dudit François MASSé et de ladite Apolline LORGOL, annoté : de tous lesquels meubles j’ai chargé ledit François MASSé frère et valet de la Marie MASSé et la dite Apolline aïeule maternelle pour les représenter avec les autres meubles non annotés et non trouvés et non déclarés lorsqu’ils seront requis. Ce qu’ils m’ont promis d’en prendre charge de même que de la garde du dit sceau après les avoir chargé sous les pinces d’en répondre suivant la coutume

Fait et rédigé audit Restamban sous mon signe les dits Apolline LORGOIL et le dit François MASSé affirmant ne savoir signer ………………..
   Inventaire
Inventaire sous l’autorité par devant l’autorité du Siège royal de CONQ des effets et mobiliers restés après le déces de Marie MASSé veuve de la communion de Jean KERMASSON et tutrice instituée des enfants mineurs de leur mariage au village de Restamban en la paroisse de Scaër à la requête de Joseph KERMASSON demeurant au lieu de KERANGUEN en la paroisse de Spezet frère du père des mineurs et nouveau tuteur institué de ces derniers en lieu et place de la défunte Massé leur mère

Pour lequel j’ai vaqué soussigné faisant pour le greffe dudit Siège certifie ?m’être l’après ? transporté jusqu’audit Restamban ou étant rendu sur les 9h30 de ce jour le 4/3/1732 j’y ai trouvé

François MASSé frère de la dite défunte Apolline LORGOL aïeule paternelle des mineurs ..tangés par le procès verbal des scellés du 25 février dernier,

Et le Joseph KERMASSON tuteur qui a fait comparaître comme priseurs des meubles cy après les personnes de René YVES ménager demeurant au lieu de Kerimeurs et Paul GUICHET aussi ménager demeurant au lieu Restamban, paroissiens dudit Scaër lesquels après avoir promis de me faire un fidèle rapport du juste prix et valeur des meubles en leur conscience ont procédé à leur estimation sur la représentation que nous en .. fait .. le dit François MASSE frère et domestique comme en …

En premier



Et procédant au bris du scellé apposé sur le grand coffre façonné lequel s’est trouvé en bon état s’y sont trouvés les hardes suivantes savoir :



Blés secs

sous-total 108 £

Blés en terre

Chevaux et Bestiaux Et sont tous les meubles qui ont été représentés par le dit Francois MASSé dont l’estimation porte en capital à la somme de quatre cent nonante une livres sept sols

Et nous a représenté ensuite les papiers qui suivent savoir

Une déclaration sur papier timbrée fournie par Jan LE MASSON pour sa terre de Restamban au Seigneur et Dame DE FARCY le 16/8/1729 signé de le Noc et le Guillou notaires royaux reçu par lesdits Seigneurs et Dame de FARCY le 19 septembre de la même année avec 4 quittances sur une même feuille de papier pour la taille payée y compris la Saint Michel 1731 signée LE NOC ? chiffrées et cotées ensembles

Deux autres quittances consenties audit Jean LE MASSON et Jan LE GUICHET pour les deux garennes pres le bois des trevallot les 26/11/1724 et 25/11/1725 signées par LE GAC chifffrées et cotées

Une lettre écrite par le seigneur de Cocdic en faveur de Jan LE MASSON au sieur du Kergoit LE GILLOU avec le la réponse de ledit sieur au dos du 25/6/1725 chiffrée et cotée c :1

Qui sont aussi les seuls papiers qui mont été représentés desquels à moi que des meubles ci devant inventoriés le dit Joseph KERMASSON tuteur et chargé pour les présents lorsqu’ils sera requis apres néanmoins ….. sur les réquisitions et du consentement des parents susprésents distraits pour habiller les dits mineurs des vetements de leur père et mère , savoir à Joseph KERMASSON une camisole rouge, un gilet brun, un autre de toile de chanvre et une autre de toiles de grillot délivré audit René YVES son parrain chez qui il demeure audit lieu du Kerniver ?

Un jaquette et un gilet de bure blanche avec une jaquette en toiles pour François KERMASSON a Norve ?, et à Annette KERMASSON une paire de brassières violet, une jupe bleu et un tablier de laine,

Fait et rapporté audit Restambon sous mon signe lesdits tuteur, priseurs et autres parents susnommés m’ayant légitimement déclarés ne savoir signer de ce que moi Jullien PELLEN et annoté la ventes des dits meubles … au jeudi , troisième du présent mois de mars ledit jour et an que devant et déclare prendre mon logement à Rosporden pour …….. remettre ledit inventaire au greffe



Signé

Contrôlé à Concarneau le 16 mars 1732 : 3 £ signé CHAMBON
   Vente
Vente publique sous l’autorité du siège royal de CONQ des meubles laissés audit lieu de Restamban en la paroisse de Scaër par le décès de Marie MASSé veuve de défunt Jean KERMASSON à la requête de Joseph KERMASSON demeurant au lieu de Keranguen en la paroisse de Spezet tuteur des mineurs desdits KERMASSON et MASSé laquelle vente arrêtée vacquée par le soussigné faisant pour le greffe dudit siège après que ledit tuteur a affirmé (avoir) fait bannies aux jours de grandes messes des paroisses de Coray et Scaër ………., ayant pour crieur Jean LE DURANT demeurant en la ville de la trêve de Rosporden paroisse d’Elliant et ont été les meubles criés et adjugés aux plus offrants et donn …….. à la manière accoutumée audit lieu de Restamban ce jour treizième mars mille sept trente deux comme suit :

Et Premier



Et attendu qu’il est tard j’ai déclaré me retirer et remis la continuation de la présente vente à demain prochain 14 du présent mois apres que ledit Joseph KERMASSON, tuteur soit chargé du produit des meubles vendus

Arreté sous mon signe ledit tuteur et ledit DURANT crieur affirmant respectivement ne savoir signer de ce interpellés les dis jour et an que devant

Continuation de la dite vente à laquelle avons vaqués le soussigné faisant pour le greffe dudit siège à la requête dudit Joseph KERMASSON tuteur ayant pour crieur ledit DURANT audit Restambon ce jour 14/3/1732 comme en suit

Et premier Et sont tous les meubles en général restés au décès desdits Jean KERMASSON et Marie MASSé sa veuve dont le produit de la vente calculé par le menu portant au total sauf erreur de .. le calcul à la somme de 623 £ 5 sols 3 deniers .. touchés par ledit Joseph KERMASSON tuteur qui en est chargé pour en tenir compte à ses mineurs lorsqu’il sera requis

et a payé du produit de la vente audit LE DURANT, crieur, pour deux jours, 40 sols

Fait et arrêté sous mon signe ledit tuteur et ledit DURANT c affirmant comme ci devant ne savoir signer de ce quoi … interpellées ledit jour et an que devant, et ai déclaré aller à mon logement à Rosporden pour le lendemain remettre la dite vente au greffe.

Controlé à Conq le 6 mars 1723 4 £ 4 sols