Archives du pays de Bannalec : Inventaires, décrets de mariage et tutelles

Présentation Terminologie
la série B
Actes notariés Recensement
Présentation Juridictions Classement Inventaires, tutelles et décret mariage Aveus Affaires Criminelles Capitation

  Présentation
Des actes fréquents
En Bretagne, de nombreux événements familiaux devaient obligatoirement s'accompagner de la rédaction d'un acte juridique éventuellement d'une réunion d'un conseil de famille dont la composition était imposé (tutelle, décret de mariage).

L'état de mineur - en Bretagne personne de moins de 25 ans dont le père ou l'époux était décédé - engendrait systématiquement des actes juridiques. Contenu de la faible espérance de vie et des mariages volontairement tardifs, la probabilité de trouver un décret de mariage ou une tutelle pour un couple donné est très forte. Ces actes, sauf sans doute l'inventaire (en l'absence de domicile fixe ...) étaient une obligation pour toutes les classes sociales jusqu'au pauvre ménager.

Presque tous ces actes sont riches en informations :
  Contenu des actes
Inventaire après déces
Description du mobilier , bétail, champs (parfois) et indirectement de la maison quand elle comporte plusieurs pièces

Sont au moins cités et localisés la personne décédée, son conjoint et parfois quelques autres membres de la famille présents (parfois indirectement dans les papiers notariés que ces personnes conservaient memes chez les plus pauvres) les différents papiers correspondant à des actes passés par la famille du décédé et parfois par ses lointains ascendants sont souvent conservés et du coup décrits dans l’inventaire.

Transcription d’un inventaire (195 ko):
Scellé
C’est un acte pauvre en information : lieu et date approchante du déces, personnes présentes dans la maison du décédé, un inventaire rapide des principaux meubles et plus particulièrement du meuble contenant les biens les plus précieux sur lequel seront apposés les scellés.

Transcription d’un scellé (195 ko)
Vente
L’acte de vente reprend l’énumération des biens de l’inventaires (les papiers de famille et les champs ne sont toutefois pas évoqués). Pour chaque bien le nom de l’acheteur et le prix payé sont indiqués. Le règlement de la vente globale aux héritiers met parfois en évidence des liens familiaux et des solidarités financières intéressantes pour le généalogiste.

Exemple de vente (195 ko)
Tutelle
La tutelle est normalement désignée par un conseil de famille réunissant 6 parents maternels et 6 parents paternels tous masculins.

Pour chaque personne sont précisés lien de parenté et domicile. Le lien de parenté est parfois parlant (oncle, frère/soeur, beau frère avec « cerise sur le gateau nom de l'épouse) parfois peu informatif : parent au 6ème degré (à ce degré toute la paroisse est souvent éligible ;-) ) Tous les enfants mineurs du couple sont cités avec leur age. Le nombre de jours auquel remonte le déces est souvent précisé de manière approchante (2 semaines environ,...). Parfois c'est le « jack pot » : de nombreux oncles avec leur conjointe, le père du défunt ... mais ce n'est pas systématique.

Exemple de tutelle
Décret de mariage
Même principe que la désignation d'une tutelle donc beaucoup d'informations potentielles. Lorsque le mariage concerne une période ou les actes de mariages des BMS ne sont pas filiatifs, cet acte fournit l’ascendance des deux conjoints !

Exemple de décret de mariage